Famille - Maternité, Lifestyle

Ce n’est pas à un bambin de s’habituer à notre vie mais à nous de nous adapter à notre enfant.

ce-nest-pas-a-un-bambin-de-sadapter-a-notre-vie

Après un long moment d’observation, suivie d’une infinie remise en question… j’ai fais un constat indéniable : on vit à 10 000 à l’heure et au final, on ne vit pas vraiment. Je sais ce n’est pas la découverte du siècle, et je m’en fiche, je ne suis pas là pour ça. Mais j’ai pris conscience que ma fille empatissait de ce rythme, qui ne peut correspondre à un enfant en bas âge.

Je sais bien que j’y suis pour beaucoup dans tout ça car je suis une personne très speed, qui a toujours une énorme quantité de choses à faire, qui a toujours peur de ne pas avoir le temps de tout faire. Je suis de nature angoissée, stressée, nerveuse. Extrêmement soucieuse. Je me pose rarement, je parviens difficilement à lâcher prise, me détendre est quelque chose de compliquer pour moi.

De ce fait, en permanence, j’active ma fille, c’est très souvent : « dépêche toi A. » (désormais, je nommerai ma fille comme ça  ), « mange A. », « monte dans la voiture A. », « finis ton biberon A. », « habille toi A. » … et j’en passe. Au quotidien, je (mais mon mari est pareil finalement), je la stresse constamment. Je lui apporte une dose d’excitation, d’angoisse, de nervosité, d’anxiété qui n’est pas nécessaire.

a-3

Toutes ces petites choses ne sont que des broutilles. Elle est petite, et forcément, il lui faut plus de temps pour faire les choses, les assimiler. Elle est très vite déconcentrée, perd vite l’attention. Mais finalement, tout ceci est normal. Ce n’est qu’une enfant. Je n’ai pas à lui apporter ce stress. Là n’est pas mon rôle de maman. Je dois prendre sur moi car c’est dans ma nature d’être comme ça, mais surtout, en somme, m’organiser autrement. De façon à ce qu’elle puisse évoluer et faire les choses, à son rythme, à son niveau, avec ses capacités, son temps.

Quitte à se lever 10 minutes plus tôt le matin, pour prendre le temps de faire de gros bisous-câlins, prendre son biberon dans le lit. Manger, on va toujours trop vite alors qu’il faut prendre le temps, et quand on le prend, on l’a ce temps. Si précieux sont ces moments de partage et bonheur au repas. Prenons ces quelques minutes pour écouter ce qu’elle a à nous dire.

A. est très curieuse, a envie de tout voir, toucher à tout. Et on l’en empêche, souvent. Elle découvre et explore le monde. Il faut la laisser faire, la laisser libre (nous sommes trop dessus, c’est évident). La laisser VIVRE.

Notre petite fille est merveilleuse, certes, elle est extrêmement dégourdie, elle veut grimper et sauter partout, un vrai singe. Toucher tout ce qu’elle voit… C’est une bonne vivante, une petite perle pleine d’énergie et de vie. Nous devons l’accepter (même si c’est parfois très fatiguant).

Nous devons la comprendre telle qu’elle, nous adapter.

Je culpabilise de ne pas avoir fait ce constat plus tôt, il ne nous reste plus que quelques mois à 3. Mais c’est pas tellement le moment de revenir en arrière. Ce qui a été fait, est fait. Banalement. Mais le moment est venu de profiter de chaque petit bonheur, de chaque petit instant, de chaque sourire, réussite…

Le temps est venu de vivre au présent.

Je ne sais pas ce que vous en pensez et j’espère que vous faites ou ferez mieux que moi avec votre enfant. Ils sont si merveilleux et grandissent si vite. J’attends vos retours avec impatience pour que l’on puisse partager nos expériences. A très vite.

Jenn

Jennifer, une (jeune) femme/maman et future maman/épouse, qui vit au rythme du web. J’ai crée ce blog pour partager avec vous tout ce que j’aime, à défaut d’avoir plusieurs blogs, il y a plusieurs catégories ! A très vite. ­

­En savoir +­ Contact

Laisse un message

Laisser un commentaire